Traitement du bois et la lutte anti-termites

En tant que spécialiste dans l’isolation et l’aménagement des combles, nous sommes amenés à effectuer des traitements pour protéger les charpentes de votre maison et vous aider à lutter contre la prolifération des termites. Fort de cette expérience, voici quelques conseils pour détecter la présence des termites et vous aider à vous en débarrasser.

Qu’est qu’un termite ?

A quoi ça ressemble ?

A la différence de la fourmi, “termite” est un nom masculin ! (on dit “un termite”). Pourtant termite et fourmi se ressemblent de par leur nom (on l’appelle la fourmi blanche) et leur mode de vie. Dotés d’une paire d’antennes, vivant en colonie, organisé en caste “ouvrière” et “combattante”, les termites travaillent pour une reine, capable de pondre des milliers d’oeufs par jour.

Un insecte xylophage qui aime les endroits humides

A moins d’être un fan de biologie, ce n’est pourtant pas trop le genre de bestioles qu’on aime avoir chez-soi ! Les termites sont des insectes xylophages, entendez par là qu’ils mangent le bois ! Elles aiment aussi tout particulièrement les endroits obscures et humides.

Un (ou une) termite

Un (ou une) termite

C’est d’ailleurs pour cela qu’en France, la plupart des termites font leur nid dans les sols, à l’extérieur, ou dans les caves. Les ouvriers chargés d’assurer le ravitaillement de la colonie creusent des galeries pour aller s’implanter chez vous et ainsi se nourrir dans le bois , le carton ou les vêtements. Mais ils peuvent s’attaquer aussi à des livres, des charpentes, des montants de bois, des meubles ou des solivages de plancher.

Comment savoir si on a des termites ?

Les termites sont plutôt discrets

Détecter la présence de termites n’est pas chose facile car ce sont des insectes du genre discrets. Même si vous avez une colonie de plusieurs milliers d’insectes chez vous, ce ne sont pas colocataires très bruyants : ils ne font pas de trous visibles, ne sortent pas à la lumière. Même si ils creusent des galeries, les dégâts ne sont pas directement visibles ! Une fois qu’il ont décidé d’élire domicile chez vous, ils peuvent occuper les boiseries mais aussi l’isolation ou encore les gaines électriques.

Reconnaissons-le, leur compagnie devient peu agréable quand on en connaît l’existence et il y a certains signes qui vous mettront la puce à l’oreille. Surtout quand on sait ce que ça peut faire à une maison !

Certains signes ne trompent pas…

On peut supposer la présence de termites :

  • si vous découvrez un essaimage dans la maison ou à proximité. C’est un indice plutôt fort (qui se manifeste une fois par an quand les reproducteurs s’envolent)
  • si vous découvrez des cordonnets sur vos maçonneries (ce sont des galeries formées par les termites). Les insectes cheminent ainsi dans ces tunnels sans être à découvert.
  • si vous voyez des galeries ou des trous dans les boiseries.
  • si vous retrouvez des livres ou des cartons attaqués
  • si vous trouvez que les murs ou les plinthes sonnent de plus en plus creux.

Vous avez trouvé un trou ? Vous pensez que ce sont des termites ? Sont-ils encore là ? Entrez une épingle. Si il en sort de la sciure plusieurs jours d’affilée, votre poutre ou votre meuble est encore habité !

Pour en avoir l’unique certitude, seul un professionnel pourra vous dire si vous êtes infesté et vous expliquer comment vous en débarrasser. Il examinera les espaces non aérés de votre maison mais aussi les abords (les arbres, le sol).

Rassurez-vous, même si la présence de termites peut conduire à l’effondrement d’une maison, c’est un cas vraiment extrême et ça prend plusieurs années ! Il y a des mesures à mettre en place pour éviter la propagation des termites et la dégradation certaine de votre habitation.

Les dégats de termites peuvent être impressionnant

Les dégats de termites peuvent être impressionnant

Quel comportement adopter pour éviter d’attirer les termites ?

Vous savez que vous êtes dans un secteur à risque ? Voici quelques astuces pour éviter d’attirer les termites chez vous.

A l’ intérieur :

  • Surveillez les phénomènes de condensation (exemple : excès d’humidité dans les caves). Bien ventiler les pièces humides (ne surtout pas bloquer un système de ventilation) et réparez les robinets qui fuient.
  • Supprimez les remontées capillaires
  • Evitez de stocker trop de cartons (livres ou chiffons) dans les pièces telles que les caves ou les greniers). Ces conseils permettent aussi d’éviter le propagation de la mérule chez soi.

A l’extérieur

  • Supprimez les points d’eau stagnantes proche de la maison et toutes les sources d’humidité.
  • Ne faites votre tas de bois directement sur la façade ou trop proche de votre habitation. Réhaussez votre tas de bois pour qu’il ne soit pas en contact directement avec le sol. Ne plantez pas de bois ou de massif aux abords directs de votre habitation.

Mais que dit la loi termites ?

Pour les bâtiments neufs

Le traitement préventif consiste à ne pas attendre que vous soyez infestés pour agir. La loi prévoit que les éléments en bois qui participent à la solidité des structures des bâtiments neufs soient traités. Il s’agit par exemple d’ouvrages ou parties d’ouvrages tels que les murs, les charpentes, les poteaux, les chevrons, les poutres. Mais aussi toutes celles qui ne supportent pas l’habitation en tant que tel, comme les parquets, lambris, portes, fenêtres, escaliers etc…

Tous les bois utilisés dans la structure des bâtiments neufs sont donc traités par des produits de préservation anti-termites.

En France, les constructions dont le permis de construire a été déposé après le 1er novembre 2007 sont aussi protégées au niveau de l’assise (soit avec un vide sanitaire, par plots, pilotis ou encore dalles).
Les bois utilisés pour les constructions neuves sont garantis 10 ans. Passé cette date, il est conseillé de faire appel à un professionnel pour un traitement qui prolongera de nouveau de 10 ans les structures bois, à titre préventif.

Les bâtiments anciens, les biens existants

En cas de vente d’une maison dans certaines régions en France, le décret n°2000-613 du 3 juillet 2000 exige qu’un état parasitaire réalisé par un technicien agréé soit remis avec l’acte de vente. Le document certifie ainsi le non parasitage de l’habitation par les insectes xylophages. Il y a 53 départements en vigilance en France

Si vous savez que vous êtes infesté, vous devez déjà commencer par le déclarer à votre mairie, puis à un professionnel. On parlera alors de traitement curatif qui aura pour fonction de détruire la ou les colonies mais aussi d’éviter que de nouvelles prolifères.

Si votre bâtiment à plus de 10 ans, vous pouvez faire appel à un professionnel pour un traitement de nouveau à titre préventif, qui consistera à placer une barrière insecticide.

L’entreprise en charge du traitement doit être titulaire de la certification de services CTB-A+
délivrée par FCBA ou de toute autre certification de services équivalente. Notez bien que l’entreprise qui effectue le traitement doit être différente de celle qui établit le diagnostic.

Adieu les termites

Adieu les termites

Est ce que c’est dangereux pour ma maison ?

Oui ! Surtout sur la structure de la maison mais aussi pour l’ameublement. Le termite est probablement un des nuisibles les plus dangereux pour l’habitation, il oeuvre dans l’ombre mais est capable de ruiner les fondations ou les charpentes d’une maison en quelques années. Si ils ont investi les lieux, il faut vous en débarrasser au plus vite !

Adieu les termites ! Comment les éliminer ?

Traitement curratif ou préventif ?

Le traitement le plus efficace que se soit en curatif ou en préventif est le traitement par injection sous pression. Peu cher et très performant, toutes vos pièces de bois sont traitées du coeur à la surface.

En fonction des toitures, le traitement peut être réalisé soit par l’extérieur ou par l’intérieur (dans les combles perdus ou aménagés par exemple).

Vérifier bien que le produit que vous allez utiliser bénéficie une garantie décennale. Domaine et Patrimoine de France vous conseille le XILIX Confort CSI, que nous utilisons lors de nos interventions.

Pour plus d’infos sur la lutte anti-termites, n’hésitez pas à nous contacter.